Le “Question Tag” ça vous parle ? – PARTIE 2

Hello Happy Learners!

Série Question Tag

Voici la vidéo number 2 de la série de 3 vidéos traitant du Question Tag car j’ai remarqué qu’il était souvent un frein pour vous, surtout à l’oral.

Question Tag Passé

Voici donc  la deuxième vidéo dans cet article ! Et tout en bas vous trouverez très bientôt la transcription texte de la vidéo, comme je l’ai déjà fait pour celle de la vidéo 1 de cette série (cliquez pour aller voir si besoin !).

question-tag-passé

Transcriptions : elles arriiiiivent !

Vous pouvez d’ores et déjà bénéficier des transcriptions de la majorité de mes vidéos, notamment celles du défi, alors retournez sur les articles en question pour en profiter !

La prochaine et dernière vidéo vous réserve un TOP QUIZ pour appréhender tous les pièges liés au Question Tag  😉 Saurez-vous les déjouer ?

Voici donc la partie 2 traitant du question tag passé :

Bon visionnage et à très vite pour la prochaine !

 

Et le podcast, c’est par ici :

 

 

 

TRANSCRIPTION :

Hello, happy learners !

I hope you’re fine today. Je suis ravie de vous retrouver pour cette deuxième vidéo de la série de trois vidéos au total qui nous explique comment utiliser les « question tag ».

Donc si vous n’avez pas visionné la première vidéo, je vous invite à aller le faire car dans cette première vidéo, j’explique le pourquoi du « question tag », la formulation, comment faire pour l’utiliser. Donc allez voir la première vidéo si ce n’est pas fait. Si c’est déjà fait, continuez juste à suivre cette vidéo.

Je vous avais dit qu’aujourd’hui, on continuerait l’étude du « question tag », en l’étudiant au passé. Mais avant, je vais faire un petit récapitulatif rapide de ce qu’on a vu la semaine dernière : le « question tag » au présent.

« You want me to send it back, don’t you? » (tiré du film Trance – 2013)

Dans cette illustration en film, le personnage dit :

  • You want me to send it back, don’t you ? / Tu veux que je te le renvoie, n’est-ce pas ?

Donc vous voyez que dans cette phrase : « You want me to send it back », il n’y a pas d’auxiliaire et c’est pour cela qu’elle utilise « don’t » à la forme inverse. « You want me », phrase affirmative et « question tag », forme négative : « don’t you ».

Les lecteurs de cet article ont aussi lu :   Mais qu’y avait-il !?

Regardez maintenant ce deuxième exemple :

  • Gendry … That’s right, isn’t it?

Tiré de GOT, la fameuse série mondialement connue et aimée de tous ou presque.

Dans cette phrase, il y a un auxiliaire et c’est l’auxiliaire « être ». Étant donné que l’auxiliaire « être » est déjà au présent, il suffit de le réutiliser à la forme inverse.

Et enfin, troisième exemple :

  • I do, don’t I? (toujours GOT)

Dans cet exemple, il dit : « I do », donc l’auxiliaire est trouvé : « I do, don’t I? »

Voilà pour ce petit récapitulatif illustré grâce à différents films et séries.

Passons maintenant au « question tag » au passé.

On va suivre la même règle comme expliquée dans la première vidéo, sauf que là, les temps vont changer. On va étudier du prétérit ou du « past simple », c’est le même nom (prétérit, past simple, passé simple) mais le temps du passé utilisé fréquemment est le passé composé. Donc le « preterite past simple » dans la plupart des cas est le passé composé.

C’est parti ! Je vais d’abord vous faire deux exemples de phrases affirmatives avec « question tag » négatif, puis deux exemples de phrases négatives avec un « question tag », donc positif.

  • You went hicking, didn’t you? / Tu es allé randonner n’est-ce pas ?

Alors moi, je répondrai « oui » à cette question, je suis une grande randonneuse. Donc je suis allée randonner la semaine dernière.

  • You went hicking, didn’t you ?

Et je pourrais répondre : « Yes I did ».

« You went » est le verbe « to gauche » au prétérit. Il n’y a pas d’auxiliaire dans cette phrase, donc l’auxiliaire à utiliser est « do », mais comme la phrase est au prétérit, « do » est également conjugué au prétérit :

  • You went hicking, didn’t you? : à la forme négative, forme inverse.

Deuxième exemple :

  • She called the client, didn’t she ? / Elle a appelé le client n’est-ce pas ?

Idem, pas d’auxiliaire présent dans la phrase, donc c’est l’auxiliaire « do » que nous utilisons au prétérit : « She called the client, didn’t she? »

Voilà pour les deux exemples en phrases affirmatives.

Maintenant, les deux exemples avec une phrase négative.

  • You were not alone, were you ? / Tu n’étais pas seul n’est-ce pas ?

« You were not » : là, l’auxiliaire, c’est « to be » au prétérit, à la forme pluriel. Puisque le sujet est « you » (You were not), avec un auxiliaire à la forme négative, l’auxiliaire qu’on va reprendre sera à la forme positive dans le « question tag ».

  • You are not alone, were you ?
Les lecteurs de cet article ont aussi lu :   Day 25 - Défi vidéo ! Y comme...

Vous voyez bien que je prononce « were » et non pas « where » qui est pour dire « où », le lieu. « Were », c’est l’auxiliaire « to be » au prétérit au pluriel.

Dernier exemple :

  • He wasn’t tired, was he ? / Il n’était pas fatigué n’est-ce pas ?

« He wasn’t », auxiliaire « être » forme négative. Donc pareil, auxiliaire être au prétérit, mais à la fin positive : « He wasn’t tired, was he ? à quoi vous pourriez répondre : « Yes he was » ou bien « No he wasn’t ».

Voilà pour la suite de cette série de vidéos sur le « question tag ». Jusqu’à présent, nous avons étudié le « question tag » au présent, au passé, avec une révision en image du présent.

Et la prochaine fois, pour la dernière vidéo de la série, je vous ferai non seulement un cours pour utiliser le « question tag » au futur – comme cela, on l’aurait utilisé dans les trois temps principaux – mais aussi, vous aurez droit à un quizz pour voir si vous avez bien acquit le fonctionnement d’utilisation du « question tag ».

Et surtout pour vous parler, pour que vous puissiez déjouer les pièges de prononciations de certains « questions tags ». Également les pièges de formulation car il y a aussi des irréguliers dans les « questions tags » et il faut vraiment les maitriser si vous ne voulez pas être perdu dans la compréhension, et même dans l’expression.

On verra tout cela la semaine prochaine : le « question tag » au futur, les pièges à éviter et le quizz pour vérifier que tout est clair.

Sur ce, je vous souhaite une belle journée et vous dis à très bientôt pour la prochaine vidéo.

Talk to you soon !

Bye !

Partager l'article
  •  
  •  
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *